Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 07:58

 

Bâton de procession

 

 

On célèbre la fête de Saint Nicolas le 6 décembre ; celui-ci apporte des cadeaux ou des friandises aux enfants qui ont été sages, ce qui en fait l'ancêtre du Père Noël. Il est également accompagné d'un personnage peu sympathique, le Père Fouettard, dont le rôle est de battre les enfants qui, eux, n'ont pas été sages. Cette fête est célébrée dans de nombreux pays : en France, dans l'Est et dans le Nord, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne et en Autriche, dans   pays de l'Est, etc.

 

Saint Nicolas a rééllement existé. Il est né en Turquie, plus exactement à Patara, aux environs de l'an 270, et fut évêque de la ville de Myre (on l'appelle d'ailleurs généralement Saint Nicolas de Myre). Il serait mort un 6 décembre autour de l'an 645, vitime des persécutions des Romains. Il est le saint patron des enfants, mais aussi des navigateurs, des avocats et de bien d'autres. On lui attribue de nombreux miracles et beaucoup de légendes se rapportent à lui. La plus célèbre est sans doute celle (un peu gore) des trois petits enfants, rendue particulièrement célèbre par la chanson suivante :

 

Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs.
Ils sont allés et tant venus
Que sur le soir se sont perdus.
Ils sont allés chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu nous loger ?

- Entrez, entrez, petits enfants,
Il y a de la place assurément.
Ils n'étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués.
Les a coupés en petits morceaux
Et puis salés dans un tonneau.

Saint Nicolas au bout de sept ans
Vint à passer dedans ce champ,
Alla frapper chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu me loger ?
- Entrez, entrez Saint Nicolas.
Il y a de la place, il n'en manque pas.

- Du petit salé je veux avoir
Qu'il y a sept ans est au saloir.
Quand le boucher entendit ça,
Bien vivement il se sauva.
- Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas.

Le grand Saint étendit trois doigts,
Les trois enfants ressuscita.
Le premier dit : " J'ai bien dormi "
Le second dit : " Et moi aussi "
" Je me croyais au paradis "
A ajouté le plus petit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sushi - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musardises en dépit du bon sens
  • Musardises en dépit du bon sens
  • : Blog en vrac sur les arts plastiques (surtout), la littérature, les arts ludiques.
  • Contact

Recherche

Archives