Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 07:00

Juliàn Lineros est un photographe colombien. Sa série Escuelas de guerra paramilitares (2002) est consacrée à l'entraînement des nouveaux AUC (Autodéfenses Unies de Colombie), milice d'extrême-droite qui recrute entre autres des enfants.
Bon, c'est évidemment beaucoup moins impressionnant en tout petit sur un blog qu'en grand format sur les quais de la Seine. La boue donne notamment l'apect de véritables statues aux participants à l'entraînement, ce qui est beaucoup moins accentué dans ma présentation. C'est bien dommage, car ce qui fait en grande partie l'intérêt de cette série, c'est ce qui lui donne sa force.

 

Lineros - Escuelas de guerra paramilitares (03)

 

 

Lineros - Escuelas de guerra paramilitares (05)

 

 

Lineros - Escuelas de guerra paramilitares (06)

 

 

Lineros - Escuelas de guerra paramilitares (07)

 

Comme je suis assez déçue du résultat, je vous incite à vous rendre ici où vous trouverez des photos d'une meilleure qualité. Mieux encore, si vous en avez la possibilité, allez les voir le long du quai Branly. Grandeur nature, ça change vraiment tout.

 

Photoquai, 3ème biennale des images du monde
Quai Branly
du 13 septembre au 11 novembre 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphanie MAYADE - dans Exposition
commenter cet article

commentaires

Louvre-passion 12/10/2011 21:09



On dirait des statues de glaise qui jouent à la guerre ou des sortes de "Golem" ces guerriers de glaise des légendes juives.



Stéphanie MAYADE 16/10/2011 11:54



Effectivement, on s'interroge en voyant les photos ; il a réussi à donner un effet très plastique et saisissant à ces scènes d'entraînement. Des "guerriers de
glaise", c'est tout à fait ça ! L'idée d'une armée de statues est particulièrement bien rendue par les photos de groupe. On pourrait également penser à des gargouilles, dans celle où ils sont
tous de dos et accroupis.



LILIRADAR 10/10/2011 15:43



J'ai d'abord sincèrement cru voir des statues puis j'ai pensé qu'il s'agissait de l'oeuvre d'un metteur en scène - plasticien qui aurait créé ces ambiances avec la complicité d'acteurs. Puis en
visitant le site que tu as mis en lien, j'ai REALISE qu'il s'agissait d'un documentaire. Assez iréel tout ça.



Stéphanie MAYADE 16/10/2011 11:49



Oui, c'est assez étonnant !



Richard LEJEUNE 09/10/2011 07:57



J'ignorais jusqu'à l'existence de cette exposition annuelle sur les quais de la Seine ...


 


Si je vois bien, les armes sont ici factices : de vulgaires morceaux de bois, apparemment. Bizarres des entraînements semblables ...


A moins que la couche de boue qui recouvre ces fusils n'en dissimule leur véritable état ...



Stéphanie MAYADE 09/10/2011 11:03



Ce sont bien des armes factices.


Moi non plus je ne connaissais pas Photoquai.



Présentation

  • : Musardises en dépit du bon sens
  • Musardises en dépit du bon sens
  • : Blog en vrac sur les arts plastiques (surtout), la littérature, les arts ludiques.
  • Contact

Recherche

Archives