Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 07:05

Biographie de Marie Leszczinska

 

 

Marie Leszczinska (1703 – 1768) était la fille de Stanislas Leszczinski, qui fut pendant cinq ans roi de Pologne sous l'impulsion de Charles XII de Suède, puis contraint à l'exil en Lorraine et en Alsace.

 

Rien ne destinait a priori la jeune fille à devenir Reine de France. Son père avait refusé plusieurs demandes en mariage, les prétendants ne portant pas le titre de Duc ; Stanislas Leszczinski tenait en effet absolument à ce que sa fille épouse un Duc. En 1725, elle a donc vingt-deux ans et n'est toujours pas mariée, quand, Louis XV, Roi de France, vient à tomber malade. Celui-ci, âgé de quinze ans, était destiné à Marie-Anne-Victoire d'Espagne, elle-même âgée de sept ans. Or, on craint pour la vie du Roi (ce ne sera pas la dernière fois) et le Duc de Bourbon, Premier Ministre, redoute qu'en l'absence d'héritier, la couronne ne passe à la branche d'Orléans. La fiancée de Louis XV étant bien entendu trop jeune pour pouvoir lui donner des enfants, on décide de lui trouver une autre épouse. Une liste est dressée, sur laquelle figure, puis disparaît rapidement, le nom de Marie Leszczinska ; mais les autres prétendantes sont elles aussi évincées, pour diverses raisons (âge, proximité avec les Orléans, religion), si bien qu'il ne reste personne. Marie fut donc finalement choisie, en partie à cause de son âge, idéal pour enfanter, en partie parce que la Marquise de Prie, maîtresse du Duc de Bourbon, voyait en elle une personne effacée qui lui laisserait exercer toute son influence (par l'entremise du Premier ministre) sur le Roi.

 

La petite Marie-Anne-Victoire d'Espagne fut donc renvoyée chez elle, et le Duc de Bourbon demanda pour le Roi de France la main de Marie à Stanislas Leszczinski ; demande qui fut, est-il besoin de le préciser, immédiatement agréée. Le mariage a d'abord lieu par procuration le 15 août 1725, puis Marie Leszczinska et Louis XV se rencontrent le 4 septembre et se marient dès le lendemain. La légende veut qu'il y ait eu un véritable coup de foudre entre les deux époux et que Marie ait été le premier amour de Louis XV. Le mariage fut d'ailleurs consommé sans attendre et la lune de miel dura jusqu'au mois de décembre… Cela dit, cette union ne fut pas du goût de tout le monde, et notamment des courtisans. On répandit diverses rumeurs sur elle : laideur, épilepsie, stérilité, etc. Mais petit à petit, Marie Leszczinska ayant à cœur de se conformer très strictement à l'étiquette (contrairement à Marie-Antoinette), elle finira par être acceptée, appréciée, et deviendra même très populaire au sein de la Cour.

 

Dix ans de mariage et, surtout, de grossesses à répétition (Louis XV et elle auront dix enfants), auront raison de la beauté de la Reine et de l'amour que lui porte son mari. Alors qu'à 34 ans, elle est déjà considérée comme vieille, Louis XV est, lui, en pleine forme (il est plus jeune de sept ans) et ne tarde pas à prendre une maîtresse, puis une autre, puis encore une autre… Marie Leszczinska restera cependant très attachée à son époux, supportant ses frasques avec dignité, dit-on, et allant même jusqu'à entretenir des rapports cordiaux (du moins en apparence) avec la Marquise de Pompadour. Cependant, l'amour de Louis XV lui étant définitivement aliénée, elle se retira dans ses appartements à Versailles, entourée par une cour rapprochée. Férue d'art et de musique, elle reçut notamment Farinelli et Mozart.

 

Elle mourut en 1768, à l'âge de 65 ans, quatre ans après la Marquise de Pompadour.

 

 

 

Voir l'article suivant :

Marie Leszczinska (2)

Partager cet article

Repost 0
Published by Sushi - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

JA 02/12/2010 23:36



Merci de nous éclairer sur les rois et reines de France cela m'a paru toujours très compliqué les descendances...


A bientôt


JA



Présentation

  • : Musardises en dépit du bon sens
  • Musardises en dépit du bon sens
  • : Blog en vrac sur les arts plastiques (surtout), la littérature, les arts ludiques.
  • Contact

Recherche

Archives