Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 07:00

Etant dijonnaise, il ne serait peut-être pas mauvais que je me penche un peu sur ce qui se passe dans ma ville. Je vais donc m'attaquer à l'exposition de Nathalie Reba et il était temps), mais assez brièvement, parce qu'écrire sur une artiste vivante et émergeante s'avère particulièrement difficile pour moi (en effet, pas de références sur lesquelles m'appuyer).

A voir cette expo, on pense forcément à un moment ou à un autre à Odilon Redon, et pas seulement à cause de la technique utilisée pour certaines oeuvres (à savoir la gravure) en noir et blanc. Les clins d'oeil sont manifestes, notamment dans la reprise du motif de la tête humaine pourvue d'ailes. Et l'on fait d'autant plus la rapprochement avec Redon que Nathalie Reba partage avec lui un thème obsédant : l'hybridation. A partir de là on pourrait gloser à loisir sur la symbolique de ces oeuvres, ce que je ne vous infligerai pas - en fait, je n'ai rien de très intelligent à dire sur le sujet, si ce n'est la reprise d'une phrase écrite par quelqu'un d'autre sur le cahier de la galerie à propos de l'expo : "C'est nos tripes qu'on voit sur les murs". Il s'agit par conséquent d'oeuvres assez choquantes (mais pas au sens moral du terme), parfois même un peu glauques. Ah oui, j'ajouterai que Nathalie Reba est souvent portée sur les thèmes type orifice anal ou orifice sexuel : elle va assez droit au but, mais non sans une certaine dose d'humour.

A voir donc (vite, car l'expo se termine le 13 octobre). C'était la première fois que je mettais les pieds à la Galerie Nü Köza, qui est pourtant située à côté de chez moi. Du coup, je vous invite vivement à vous y rendre, ne serait-ce que parce que c'est peut-être la seule galerie de Dijon qui n'expose pas des horreurs. A voir, et , éventuellement, à acheter : à 90 / 100 € la gravure, c'est plutôt abordable.

Je ne peux malheureusement pas publier de photos, je vous laisse à vos moteurs de recherche...

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphanie MAYADE - dans Exposition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musardises en dépit du bon sens
  • Musardises en dépit du bon sens
  • : Blog en vrac sur les arts plastiques (surtout), la littérature, les arts ludiques.
  • Contact

Recherche

Archives