Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 07:00

Mon cerveau fonctionnant au ralenti ces derniers temps, j'ai beaucoup de mal avec les articles habituels du blog. Donc, je vais faire dans l'anecdote, ça me reposera les neurones (si j'en ai encore). Vous me direz que je vous ai déjà fait le coup il n'y a  pas si longtemps avec Orsay m'a tuer et que je suis vraiment une horrible flemmarde. Ce qui n'est pas faux. Mais d'une manière ou d'une autre, il vous faudra faire avec.

Ca fait un petit moment que je traîne parmi les amis des musées de Dijon et force m'est de constater, après toutes ces années de visites thématiques, d'oeuvres du mois, de conférences Ceci ou Cela (enfin j'exagère, je ne fais pas tant de trucs que ça depuis aussi longtemps ; en fait, je n'allais pas aux conférences avant fin 2010, mais ça fait mieux dans mon article), donc, disais-je, après toutes ces années, force m'est de constater que je suis dotée d'une pénible particularité : je n'entre pas dans les tranches d'âges requises  (20-25 ans et 60-90 ans) pour avoir le droit de participer  à ce genre d'activités sans devoir me justifier. Donc, je me vois régulièrement obligée de répondre à la question suivante " Vous êtes étudiante ? "

Alors là, petit apparté. En fait, j'ai 39 ans, mais les gens pensent en général que j'en ai 29, voire 30, parfois carrément 25 ou 26. On pourrait penser que c'est agréable. Mais, en réalité, ça compense très mal le fait que :
1) lorsque j'avais 15 ans, on me disait " Pas possible, je t'en donnais 12 ! " (imaginez le traumatisme pour une pauvre ado)
2) on me réponde immanquablement depuis des années et des années : " Pas possible, tu en fais / vous en faites à peine 26/27/28/29/30 ! ", et que je sois immanquablement obligée de répliquer " Ben si, j'ai 36/37/38/39 ans ", faute de trouver une répartie plus pertinente.
Fin de l'aparté.

Donc, régulièrement (assez souvent, en fait), on me demande si je suis étudiante (je suis bien consciente que c'est une manière comme une autre d'engager la conversation) et je réponds " Non, j'ai 39 ans ", ce qui est assez mal venu, puisque, comme on me l'a fait remarquer une fois, on peut étudier à n'importe quel âge. Bref. Il se trouve qu'un jour qu'on m'assénait une variante de " Vous êtes étudiante ? " sous la forme de " Vous êtes stagiaire ? " et que je répondais par la négative, on m'a aussitôt rétorqué d'un ton péremptoire  : " Mais vous êtes doctorante ! " Ah. Bon. Alors, je sais bien que je suis extrêmement étourdie, mais était-il vraiment possible que j'aie oublié que j'étais en train de préparer une thèse en Histoire de l'art ? Ca me paraissait tout de même hautement improbable (à moins que je sois victime d'un dédoublement de la personnalité). D'un autre côté, cette dame avait l'air tellement sûre d'elle et bien renseignée que j'ai eu, pendant un bref instant, quelques doutes. Puis je me suis dépêchée de la détromper par un "Ah... mais... euh... en fait, non". Elle m'a regardée d'un air soupçonneux, a eu l'air de réfléchir, puis a finalement décidé de changer de sujet. J'ai eu la pénible impression de ne pas l'avoir tout à fait convaincue (et, par là-même, de passer pour une vile menteuse). Déjà que je n'avais pas la cote avec mes 39 ans...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LILIRADAR 21/07/2011 11:04



Bingo ! Idem ! Ici, tout le monde pense que j'ai falsifié mes papiers et mieux encore que j'ai kidnappé un enfant (qui se trouve être la mienne de fille et qui a 13 ans !) pour faire genre "j'ai
40 ans, je suis maman". Non, je n'ai plus 25/26/27/28 ou 30 ans... mais je profite des "oh la la, tu fais jeune, c'est incroyable !!". ;-))



Stéphanie MAYADE 03/08/2011 23:32



Mmh, du coup, tu me donnes un idée : je vais kidnapper une de mes nièces et l'obliger à m'accompagner au musée et aux cinférences pour avoir l'air plus mûre. Et je
passerai par conséquent pour une mauvaise mère... Finalement, c'est un mauvais plan (y compris d'un point de vue familial).



Louvre-passion 03/07/2011 15:40



Comme Richard j'aime bien quand ton cerveau "fonctionne au ralenti".
Tes anecdoctes sur les questions de catégories d'âge me font un penser au style d'histoires écrites par Woody Allen.
Conclusion, j'en attends d'autres pour l'été.



Stéphanie MAYADE 03/08/2011 23:37



Bonjour la pression !



Richard LEJEUNE 30/06/2011 07:46



Oh oui, tu peux te tromper !


Régine Pernoud jadis, Christiane Desroches Noblecourt aujourd'hui font brillamment mentir tes convictions en la matière.



Stéphanie MAYADE 30/06/2011 13:46



Oui, enfin, n'est pas Christiane Desroches Noblecourt qui veut ! Je ne crois pas que la plupart des amis des musées de Dijon (quel que soit leur âge) ait son
envergure. Ou bien notre ville  (et cette association en particulier) serait internationalement connue pour générer des égyptologues de génie (ou autres phénomènes intellectuels). Ce qui,
pour autant que je sache, n'est pas le cas...


 


Et je n'ai jamais dit qu'on n'était pas intellectuellement vivace après 90 ans ! Je dis juste que la tranche d'âge "supérieure" des amis des musées de Dijon est approximativement de 60-90 ans. Je
n'en tire aucune conclusion quant aux capacités intellectuelles des membres en question (je n'ai aucune envie de me mettre la grande majorité de l'association à dos) !



Richard LEJEUNE 29/06/2011 21:25



     Personnellement, j'apprécie aussi beaucoup quand ton cerveau fonctionne au ralenti, et que tu fais dans l'anecdote : cela autorise d'aimables
digressions pré-estivales ...


 


     Cela permet, par exemple, de comprendre que tu dois rencontrer quelques problèmes de mathématique. Ainsi quand tu définis les tranches d'âge en ne considérant que les
extrêmes : l'une, 20-25 ans, se résume à un seul lustre ; l'autre, la mienne, 60-90 ans, me paraît anormalement longue, statistiquement parlant !


Heureusement, à ton aune, avant d'être à l'ultime échéance (90 ans), il me "reste encore de beaux jours", comme aurait dit Ferré. Et, j'escompte bien en profiter, même si l'on ne me demande plus
depuis très très longtemps si je suis encore étudiant, alors que cela, à tout le moins je le crois, crève l'écran de ma vie !   



Stéphanie MAYADE 29/06/2011 21:45



Ce n'est pas moi qui décide des tranches d'âge "autorisées" pour les amis des musées (bien que j'avoue volontiers ne pas être très douée en mathématiques, et
notamment en calcul mental) ; personnellement, j'en ai marre d'être l'élément incongru du groupe !


 


Et bien entendu, je n'ai jamais prétendu que 90 ans était l'ultime limite : c'est juste que je ne pense pas avoir jamais croisé personne de plus de 90 ans en
conférence ou au musée (mais je peux me tromper).


 


Et je ne doute pas qu'il te reste de beaux jours devant toi !



Présentation

  • : Musardises en dépit du bon sens
  • Musardises en dépit du bon sens
  • : Blog en vrac sur les arts plastiques (surtout), la littérature, les arts ludiques.
  • Contact

Recherche

Archives